A l’occasion de la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH), retrouvez « 3 questions à » Nadjib MANSOURI, Responsable du Département Achats, qui revient sur l’importance des valeurs des entreprises avec lesquelles GARANCE travaille.

Q : Pourquoi GARANCE choisit de travailler avec des entreprises adaptées et engagées en faveur de l’accès à l’emploi pour les salariés handicapés ?

R : Depuis juillet 2021, nous avons signé une Charte achat éthique et responsable. Dans le cadre de nos appels d’offre nous sommes donc très sensibles aux critères RSE, dont le handicap fait partie. Nous essayons d’aider les salariés handicapés en étant très vigilant dans le cadre de notre processus de sourcing.

Q : Pourquoi est-ce un critère de sélection ?

R : Aujourd’hui, les critères RSE sont très étudiés par les fonctions achat chez GARANCE. Nous essayons d’être le plus solidaire possible, c’est une valeur que nous portons au quotidien et qui fait partie de notre ADN mutualiste. Être solidaire passe dont par l’aide aux personnes en situation de handicap, cela fait sens par rapport à nos valeurs et nos engagements.

Q : Peux-tu nous donner des exemples de partenaires avec lesquels nous travaillons et qui participent à l’emploi des salariés en situation de handicap ?

R : Au niveau de la communication externe nous travaillons avec l’ANRH (Association pour l’insertion et la Réinsertion professionnelle et humaine des Handicapés) pour des objets publicitaires. Côté informatique nous travaillons également depuis le début de l’année 2021 avec GAIA, un ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) qui a pris en charge la valorisation de nos déchets informatiques D3E. C’est une consultation où chacun y trouve son intérêt : GARANCE bénéficie d’une prestation de qualité, et les salariés en situation de handicap chez GAIA ont la possibilité de s’épanouir à travers le travail.